Le vent, force naturelle tranquille ou destructrice, se mesure d’une manière particulière. Mais concrètement, comment le mesure-t-on ?

Le vent, une histoire de noeuds

Historiquement parlant, les marins laissaient traîner dans le sillage une corde lestée. Sur cette corde, des noeuds étaient espacés de manière régulière. Le temps d’un sablier, ce cordage restait dans l’eau. Une fois le sablier écoulé et la corde nouée remontée, les marins comptaient le nombre de noeuds qui avaient touché la surface de l’eau pour connaître leur vitesse. Et voilà, le noeud (knot) est né !

Par la suite, cette mesure fut codifiée autour du mille marin. Depuis, en navigation maritime et aérienne, la vitesse des appareils se mesure en noeud, soit 1,852km/h, l’équivalent d’un mille marin par heure. Cette expression de noeud pour mesurer la vitesse est restée, et a été appliquée à la vitesse des vents.

Et le km/h dans tout ça ?

De nos jours, en Europe, nous utilisons le kilogramme pour définir la masse d’un objet, le kilomètre pour mesure les grandes distances… et donc le kilomètre par heure (ou le mètre par seconde) pour mesurer les vitesses. Mais outre-Atlantique, nos confrères d’Amérique du Nord utilisent respectivement pour exactement les mêmes choses le pound et le mile. Leur système métrique et le nôtre ne sont pas identiques.

Pour se comprendre lors d’échanges et de communications, il a été décidé que les deux mesures seraient utilisées pour mesurer le vent : le noeud marin, historique, ainsi que le kilomètre par heure, plus compréhensible pour un public européen adapté à un autre système métrique.

Pour passer des km/h aux noeuds et inversement, rien de plus simple ! Il suffit de multiplier ou de diviser par deux. Pour être plus précis, l’opération est à réaliser avec 1,852 :

L'échelle de Beaufort, l'outil ultime

En 1805, le général britannique Francis Beaufort crée un outil permettant de mesurer l’intensité du vent grâce à une échelle tant métrique que visuelle. Divisée en 12 forces, cette échelle est encore utilisée de nos jours pour définir l’intensité et la potentielle dangerosité du vent.

Echelle de Beaufort

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.