Chronique villageoise à l’embouchure du Rhône, entre pollution des usines du complexe industriel de Fos-sur-Mer et beauté sauvage des marais de Camargue, cette fable écologique sur l’art de vivre au cabanon, est une troublante annonciation de nos temps de pandémie.

Jacques, Angeline, Luc vivent dans ce petit coin de France où les barrières se sont estompées entre le paradis et l’enfer, un lieu où paysages physiques et mentaux se télescopent sans cesse. Dans cet Eden de bord de mer placé sous le signe de la croix de Camargue, les conflits, contrebande et braconnage obligent, se règlent depuis toujours à coups d’escopette et de noyades dans les marais. Un écho saisissant aux écrits de Jean Giono sur les plates étendues de l’embouchure du fleuve : ” Les fantômes sont les habitants de ce grand jour. La croix est ici orgueilleuse de ce qu’elle a porté. Le coeur qui s’érige partout en symbole est très exactement la représentation du muscle et non de l’âme “.

” Ni partir, ni mourir ” disent les plus intrépides en traversant le Rhône.

Acheter le film ici : https://vimeo.com/ondemand/lecabanondemarcel

A LIRE AUSSI :

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.