Samedi nous sommes sortis prendre l’air.  Après ces restrictions, il était temps de retrouver notre plage Napoléon. Même si il y a “l’emplein”, ce n’est pas grave, on ira marcher côté gauche le long de la digue.

 

 

Nous savions que depuis quelques années la digue se dégradait, ce n’est un mystère pour personne, les paquets de mer et le manque d’entretien notoire l’affaiblissent chaque jour de plus en plus. 

Nous pouvons, aujourd’hui dire qu’il n’y a plus de dune à proprement parler, des ouvertures béantes et le premier ponton totalement disloqué montrent l’étendu des dégâts.

 

A LIRE AUSSI :

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *