Belle matinée pour 6 élèves du dispositif ULIS et leur coordonnatrice !

Balade en nego chin

Accompagnés par Corinne Garcia, éducatrice à la ville de Port-Saint-Louis, un élève de 4e du collège, et pilotés par Jean-Paul et Jacques, de l’association Protection des Traditions Locales, nous avons eu le plaisir de parcourir un bras du Rhône vers le fleuve en nego chin.
Cette barque traditionnelle à fond plat, idéale pour les eaux peu profondes, est utilisée par les chasseurs et pêcheurs. A la base en bois, elles est désormais en polyester.
L’embarcation est très peu stable d’où son nom négo chin : “noie-chien”. Ce mode de navigation permet d’être au plus près de la nature. En accrochant la partègue (longue perche en bois, ferrée au bout) sur le sol marécageux, nous pouvons avancer le nego chin tranquillement dans les marais.

Le départ de la balade

Pour le départ depuis le ponton, en file indienne, tracté par un petit bateau à moteur, on a entendu de nombreux oiseaux chanter et admiré la végétation et les iris en fleurs qui bordent les berges.
A l’arrivée sur le Rhône, nous avons pu deviner au loin l’embouchure sur la Mer Méditerranée et savourer une pause, autour d’une épave. Nous avons observé des aigrettes garzettes rejoindre une héronnière et deviné le bruit et la silhouette d’une carpe sortir de sa zone de fraie.

Corrine, Jean-Paul et Jacques

Pour le retour, nous avons cette fois-ci pagayé, avec plus ou moins d’efficacité selon les groupes ! De quoi tester les capacités d’entraide et de communication, sans s’énerver !
Nous remercions grandement Corinne, Jean-Paul et Jacques (et Johnny le chien capitaine) pour ce moment paisible de découverte des trésors cachés de Port Saint-Louis.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.