Nous avons rencontré Steven Depret, un jeune Port Saint Louisien âgé de 25 ans, qui met à profit tout son temps libre pour nettoyer le port et le Rhône à l’aide d’un aimant et d’un grappin. C’est impensable tout ce qu’il peut remonter, du plus petit morceau de ferraille à des vélos, des caddies de supermarchés.

 Samedi dernier il en a remonté trois d’un coup, avec l’aide d’un passant… Lorsque son grappin reste accroché ou que l’objet est trop lourd, il plonge, en apnée… pour libérer son matériel et évaluer la meilleure possibilité de remonter l’objet en question, parce qu’il n’abandonne jamais, quitte à revenir le lendemain.

Quand on lui demande pourquoi il fait cela, il répond modestement : « Pour le plaisir et aussi pour dépolluer le Rhône ». Et tout cela dans l’anonymat le plus complet, avec des moyens dérisoires, comme dans la légende du petit colibri : “Il fait sa part”… Tout le monde n’a pas les moyens ni la possibilité de nettoyer le Rhône mais si on commençait déjà par arrêter de polluer, si chacun “faisait sa part”, ce serait déjà énorme. Il serait grand temps d’en prendre conscience !!!

article également disponible sur le site de gitantroubadour

Robert Buffet

A LIRE AUSSI :

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *